Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2013 3 14 /08 /août /2013 09:31

Pour la première fois, elle a du retard dans son cycle trop bien réglé. Elle décide de faire un test.

 

Elle n'en croit pas ses yeux. Après 8 mois d'essais, ça y est, il est positif. Enfin.

 

Ca tombe bien, ce week-end c'est la fête des pères, elle va faire une belle surprise à son mari. Elle a emballé le test dans un joli papier après avoir écrit sur le dessus, que bientôt, ils seraient 3.

 

Lorsqu'il déballe son cadeau et qu'il comprend, il est fou de joie. Depuis qu'ils attendaient ça tous les deux.

 

Ils vont devenir Parents. 

 

Elle attend un peu avant d'aller voir son gynéco et de faire la prise de sang pour doser l'hormone de grossesse, la fameuse béta-HCG que toutes les femmes enceintes connaissent.

 

Finalement elle se décide. Elle va faire le test. Il est positif. La grossesse est confirmée. La grande aventure commence.  

 

Son gynécologue lui prescrit une échographie pour pouvoir dater précisément le début de la grossesse.

 

Le jour de l'échographie, l'échographe fronce les sourcils, il n'est pas très content de ce qu'il voit à l'écran. Ca ne correspondait pas du tout avec la date de ses dernières règles. Il n'y a pas d'embryon, juste un sac embryonnaire. Vide.

 

Il lui dit de revenir dans une semaine et de refaire une prise de sang en attendant.

 

Les résultats de la prise de sang arrivent. Le taux de béta-Hcg a augmenté, mais il n'a pas doublé tous les deux jours comme c'est généralement le cas lorsque tout va bien. Le stress commence à s'installer.

 

Une semaine après, à l'échographie, bonne nouvelle, le sac embryonnaire a grossi et on devine même un petit embryon de 2 mm avec un coeur qui bat. Mais l'échographe reste sceptique. Il veut la revoir dans quatre jours pour vérifier que tout va bien. Les taux de Béta-HCG et la date des dernières règles ne correspondent vraiment pas avec ce qu'il voit sur son écran.

 

Elle sort de l'échographie optimiste. Elle se dit que cet homme là, décidemment est pessimiste. Un embryon est apparu, avec un coeur qui bat. Que demander de plus ?

 

Il lui prescrit une nouvelle prise de sang pour un nouveau dosage des beta-HCG. Confiante, elle fait le calcul avec son mari. En doublant les proportions tous les deux jours elle devrait être à 20 000 UI environ.

 

Elle appelle le laboratoire pour connaître le résultat. On lui annonce un taux de 6 000 UI. C'est trop faible. Elle le sait.

 

Mais elle y croit encore.

 

D'ailleurs, sur les forums, certaines femmes ont vécu la même chose et elles ont aujourd'hui leur bébé. Tout est encore possible. Même si elle sait qu'il ne faut pas croire tout ce qu'on lit sur internet.

 

Les quatre jours se sont écoulés. Elle retourne non sans appréhension voir son échographe. Il fronce de nouveau les sourcils. Cette fois-ci il est plus que sceptique. L'embryon n'a pas grossi, le sac non plus, mais le coeur bat toujours. Il lui dit d'aller revoir son gynéco parce que dans cette situation, lui, il ne sait pas quoi faire. Il lui dit même, avant qu'elle ne parte, qu'il préfèrerait que le coeur soit arrêté. Que ce serait plus simple.

 

Elle trouve que c'est vraiment un pessimiste. Et un con. Le coeur bat, tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir. Alors elle y croit. Toujours. 

 

Son gynéco la reçoit avec tous ses examens en mains. Il dit que la date d'ovulation n'a pas d'importance, il ne regarde même pas les taux de béta-HCG. Il dit qu'il ne peut pas se prononcer mais qu'il n'est pas aussi pessimiste que l'échographe. Qu'il a vu trop souvent des grossesses commencer doucement et se terminer par un beau bébé.

 

Il lui redonne l'espoir et le sourire. Il lui dit que maintenant, la seule chose à faire c'est d'attendre et de refaire une quatrième échographie dans une semaine pour pouvoir trancher définitivement sur l'évolution de cette grossesse.

 

Elle rentre chez elle. Elle explique tout à son mari. Elle y croit encore et lui aussi. Ils s'imaginent de nouveau à trois et parlent même de changer de voiture.

 

Le soir, comme d'habitude, elle passe aux toilettes avant d'aller se coucher. Et là, son coeur se met à battre plus fort. Elle remarque qu'elle saigne. Elle s'inquiète, forcément, mais elle décide de se coucher quand même et d'attendre le lendemain.

 

Mais le sommeil ne vient pas. Elle va voir sur internet et elle lit qu'il faut consulter lorsque des saignements apparaissent lors d'une grossesse. Il est 4 heures du matin. Elle sait qu'elle ne dormira plus, alors elle part à l'hôpital, comme un robot.

 

Elle se dit qu'au moins, elle sera fixée et qu'elle aura peut-être l'avis d'un échographe plus optimiste. Et puis elle n'a pas mal. C'est peut-être rien.

 

A l'hôpital, elle attend plusieurs minutes qui lui paraissent des heures. L'externe arrive, suivie de l'interne. Elles lui posent toutes sortes de questions. Elle y répond. Elles décident de l'examiner.

 

Toutes les deux scrutent l'écran, sans se prononcer. Au bout d'un long moment de silence, le verdict tombe. Il n'y a plus d'activité cardiaque. Le coeur s'est arrêté. La grossesse s'est interrompue. La fausse couche est inévitable et a certainement déjà commencé ce qui explique les saignements.

 

Elle n'aura pas son bébé.

 

Durant quelques secondes la terre s'arrête de tourner. Elle sait qu'elle n'était enceinte "que" de deux mois, mais elle se voyait déjà avec ce bébé dans les bras. Elle est triste, elle se sent vide, elle pleure, mais au moins, maintenant elle sait.

 

Elle rentre chez elle et pleure pendant le reste de la nuit. Elle est en colère contre la nature, contre la fatalité. Mais elle sait aussi que lorsqu'une grossesse s'arrête c'est généralement qu'il y a une bonne raison. Même si elle n'en voit aucun elle de bonne raison.

 

Maintenant elle comprend ce que lui disait son amie, qui est également passée par là. Elle ne veut pas de pitié, pas de compassion pas de "c'est pas grave, la prochaine fois ce sera la bonne". Elle veut juste qu'on lui laisse du temps pour avancer et trouver le courage d'y croire de nouveau et de ressayer. Mais pas tout de suite. Seulement quand elle sera moins triste.

 

 

Test.JPG

 

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by cerisesurleberceau - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Chloe 14/02/2017 13:06

Coucou bibou. Ne te décourage pas miss. C'est encore une épreuve très dure à affronter c'est sur mais tu n'ai pas seule. Et rassure toi en disant que tu as déjà mener une grossesse à terme avec ton "grand" .Et que si sa n'a pas fonctionné encore cette fois ci c'est qu'il avait un problème. Oui c'est horrible d'entendre les médecins dire qu'il faut attendre la 3eme fausse couche consécutives pour avoir des réponses à nos questions. Je compatis car je suis dans le même cas que toi. Mais la il faut vraiment que tu lâche prise !!! Prends soin de toi. Ne pas y penser profité de la vie. C'est la clé des solutions.Tiens je te donne mon facebook au nom de "scrub zy" sa sera plus simple pour parler. Si tu le veux bien sur

chloe 13/02/2017 19:30

Coucou bibou je viens de lire ton histoire je suis vraiment de tout coeur avec toi. Je compatis a ta douleur. Je sais ce que ca fait d'avoir perdu 2 bébés. Mais ne perds pas espoir. Prend du temps pour toi. Moi depuis ma 2eme fc je me laisse bercé par la vie. Je ne me prend pas la tete je laisse couler. Vois du monde parle peu être a un psy... Franchement ca fait du bien. Laisse ton corps au repos... Si tu veux parler hésite pas. Je suis la !!! Même si on ne se connaît pas on a un point commun ... Il faut que tu sois forte. A bientôt chloe

cerisesurleberceau 20/02/2017 16:00

Plein de courage à toi Bibou et merci pour tes paroles réconfortantes Chloé

Bibou 14/02/2017 06:27

Merci pour ton message. Oui tu as vécu quelque chose d'encore pire je pense !
ça me ferait plaisir d'en parler avec toi.
J'ai du mal à me remettre de cette 2è FC. ça ne fait que 3 jours je sais qu'il me faudra du temps. Et avoir passé les 6 derniers mois avec plus de 3 mois de grossesse c'est dur.
J'aimerais trouver une raison....ou qu'ils me disent que si je retombe enceinte ils me suivront...mais là rien... les médecins sont surbookés... et statistiquement c'est "normal" donc ils attendent que j'en refasse une troisième avant de se poser des questions. C'est ça qui me fait peur car je ne me sens pas capable de revivre ça.
On va se prévoir des vacances, se faire du bien. Mais au niveau protection je ne sais pas. J'ai vraiment envie d'avoir un bébé, j'ai juste peur d'être enceinte à nouveau.
J'essaye aussi de trouver un gynécologue pour avoir un autre avis et surtout un suivi.
Heureusement j'ai mon "grand" qui me donne le sourire. C'est mon petit soleil

Bibou 13/02/2017 06:41

Bonjour à toutes,
Je reviens vers vous pour vous raconter la suite de mes histoires qui ne sont pas très gaies.
Après ma fausse couche d'octobre j'ai attendu 2 mois comme m'avait conseillé l'interne. Mais nous avions très envie de refaire un bébé donc juste avant Noel je suis de nouveau tombée enceinte. J'avais lu que c'était bien de retomber vite enceinte après une fausse couche et qu'il n'y avait pas plus de risque.
Passé les 7 semaines de grossesse, je commençais vraiment à y croire. Mes seins avaient grossit, je ne rentrait plus dans mes jeans. 2 semaines avant j'avais eu peur...j'avais senti un truc bizarre, mais je m'étais dit que je devais "psychoter"...
Et là à 9SA+2 de tous petits saignements.....j'ai des invités je ne vais pas les chasser. Mon homme est génial, s'occupe de tout, me dit que j'ai du trop forcer... et la nuit quasiment rien, une micro-goutte de sang. Malgré cela j'ai peur, je veux savoir ce qui se passe. Direction les urgences, attente..... là un médecin à la retraite mais qui travaille encore vient me chercher et me pose pleins de questions....moi j'en ai marre j'ai envie de savoir. Mais il n'est vraiment pas sûr de lui... et finalement voilà l'écho... il n'y a rien. Un sac avec je crois un petit embryon de 4mm, sans activité cardiaque.
Même si l'échographie est nul je sais ce que ça veut dire... c'est fini.
L'après-midi j'ai chaussé les skis que je n'avais pas sortis pour faire attention pour mon bébé. J'avais tout fait pour. Dimanche j'étais trop faible pour le faire. J'ai perdu mon deuxième petit ange. Je ne comprend pas. Le pire c'est qu'on me dit que c'est statistique et qu'on va attendre que j'en fasse une troisième pour chercher une cause... Je ne pense pas être capable de revivre ça une troisième fois.

chloe 18/10/2016 09:59

Coucou bidou oui exactement tu as raison de laisser passez noel. Et puis tu as déjà un grand de 16 mois tu sais que tu peux réussir une grossesse. Donc oui relance toi au plutôt pour un tit bébé

Bibou 14/10/2016 06:14

Merci pour ce message rempli d'émotions.
J'étais enceinte de presque 7 semaines (9SA) quand, hier, j'ai eu des saignements. Au début je me suis dit : "ça va passer, repose toi" mais 2h plus tard les saignements ont augmenté. J'ai donc filé aux urgences et là attente-question-re attente-questions par l'interne. Elle était aimable et j'ai faillit ne plus avoir peur. J'ai vu mon bébé. Et ensuite il a fallu changer de pièce pour avoir l'échographie où on voit les battements du coeur. Le chef arrive et me fait l'écho et il lâche sans tact "je confirme, le coeur ne bat plus...... Voilà c'est tout, il n'y a rien à faire, ce n'est pas de ma faute.
Heureusement j'ai un "grand" de presque 16 mois a qui j'ai dit que maman pourrait encore le porter dans ses bras pendant un moment. Et mon chéri qui m'a dit q'on referait un plus beau bébé encore. Heureusement que mes hommes sont là.
Mais le chagrin est là. Demain je prends les cachets pour que bébé parte. J'ai déjà mal au ventre, je n'ai pas dormi. Je vais essayer d'aller travailler aujourd'hui pour penser à autre chose mais je ne sais pas si j'y arriverai...

Bibou 17/10/2016 22:46

Hello Chloe,

Oui tu fais bien d'attendre, de prendre du temps pour toi et pour ton couple. Surtout après l'horreur que tu as vécue ! C'est inhumain ce que le médecin t'a fait ! Et après quand tu le sentiras j'espère que tu arriveras à rester "zen" pendant 3 mois. Peut-être peux-tu te faire suivre plus régulièrement étant donné tes antécédents ?

J'ai eu de la "chance" de m'en être rendue compte assez tôt car je n'ai pas eu besoin d'opération.
En fait l'interne m'a expliquée aujourd'hui (je suis retournée en contrôle) que c'était le cachet que j'ai pris samedi qui aurait du me créer des saignements. Mais en fait mon corps a compris jeudi (lorsque j'ai fait mon écho et que j'ai appris) et du coup a réagit par lui-même tout de suite . Et en fait c'est vendredi dès tôt le matin que j'ai eu des douleurs et saignements. Je n'ai pas pu travailler ça me faisait trop mal (au coeur surtout). Mais maintenant je me dis qu'il a bien réagit et qu'il n'y a pas de raison qu'il ne veuille pas d'une autre petite crevette lorsqu'il sera prêt. J'ai bon espoir et c'est ça qui me remonte ! Moi je pense que je n'attendrai pas trop. Je vais bien sur attendre Noel (et du coup faire un peu de skis et d'apéros !) mais après on verra !

Chloe 16/10/2016 13:38

Coucou bidou, oui voir des amies sont le meilleure remède contre la peine toujours la à trouver les bon mots et passer de bon moments. Essais de te rassurer en te disant que vaut mieux que la grossesse s'arrête maintenant que mettre au monde un enfant qui ne serais pas adapter à notre societé actuelle malheureusement. C'est dur d'entendre ces mots je sais je les ai entendu de nombreuses fois. Mais c'est la triste realité.

Une fois que tu aura accepté ta fausse couche tu vera tu ira mieux. Oui malheureusement il faut accepter et non s'enfermer dans cette bulle en ce disant '' mais pourquoi moi'' et éviter les fameux '' et si...''

Oui je suis persuader qu'un jour j'aurais droit au bonheur d'être maman. Mais comme j'ai déjà dis je me laisse l'année pour reposer mon corps qui a subit 2 interventions chirurgicale.

Tu as bien de la chance qu'il fasse beau chez toi

Bibou 16/10/2016 10:23

Vraiment merci pour ton message.
Tu es vraiment courageuse. 2 fausses couches ça fait beaucoup. Mais je suis certaine que tu l'auras bientôt ton petit ange dans les bras. Depuis que j'en parle j'entends que beaucoup de femmes ont fait parfois plusieurs fausses couches et puis finalement ont eu de beaux bébés.
Hier soir on a vu de super amis, ça m'a reboostée. Et aujourd'hui il fait beau donc on va aller s'aérer tranquillement.
La vie continue, et comme tu dis on est jeunes on a encore le temps !

chloe 15/10/2016 20:52

Oui bidou prend vraiment du temps pour toi. C'est toujours plus compliquer de parler que d'écrire. Si tu as besoin je suis la. Je comprend ta douleur et ta peine. Je remonte juste la pente de ma fausse couche. Je suis une personne optimiste je ne baisserais pas les bras tant que je n'aurais pas mon petit trésor dans mes bras. Apres je suis jeune je prend la vie comme elle viens. Mais sache que tu n'ai pas seule. Prend soin de toi bidou.

Bibou 15/10/2016 14:58

Merci pour vos messages !

J'ai besoin d'en parler et en même temps j'ai du mal. C'est plus facile de l'écrire.

Mes pensées sont contradictoires. J'essaye de trouver les points positifs : je pourrai aller skier, aller faire de la luge sans avoir peur avec mon petit garçon, manger du fromage, boire (avec modération!!) et surtout finir d'emménager la maison dans laquelle on vient de s'installer avant qu'une nouvelle petite crevette n'arrive.
Mais bon, je me l'étais déjà imaginée cette crevette avec nous... pendant le déménagement j'avais retrouvé mes affaires de grossesse, récupéré les affaires de tout bébé.... Donc aujourd'hui comme je dois me reposer mais que ça commence à aller mieux physiquement je remets tout ça de côté pour ne plus trop y penser. Et après on ira faire un tour pour profiter du soleil.

Quel courage Chloé ! L'interne qui m'a vu aux urgences m'a dit d'attendre au moins un cycle entier avant de réessayer. Mais du coup après j'aurai quand même un peu peur. Mais bon, comme vous dites, il faut du temps !

cerisesurleberceau 14/10/2016 18:02

Plein de courage, ce sont des étapes difficiles et douloureuse. C'est important d'être bien entourée dans ces moments là, heureusement le temps fait son oeuvre et la vie reprend le dessus même si on n'oublie pas. Il a raison ton chéri, je suis certaine que très bientôt vous referez un très beau bébé ...

Chloé Tenou 14/10/2016 09:33

Courage bisou. Je suis également passer par la. Je comprend ta souffrance. Mais ne baisse pas les bras. Prend du temps pour toi. Tu vera cela va te faire du bien. Tu peu lire mon histoire juste en dessous de ton message.

Chloe 03/08/2016 20:23

Bonsoir tout le monde.

Je viens de lire cette histoire et je m'y vois complètement. En janvier 2016 j'apprends l'heureuse nouvelle d'attendre une tite crevette. Je passe une écho pour me confirmer la grossesse. Donc super heureuse tout va bien on vois un petit embryon avec activité cardiaque.

Le 21 mars je vais passer une écho des 12 semaines et la le choc la grossesse non évolutive et arrêté de plusieurs semaines le choc car aucune douleur ni saignement.

Donc j'ai tout enchaîné ce jour là intervention par aspiration pour me retirer le bébé.

J'ai vite remonter la pente car à ce stade la on m'a dit que le bébé était mal former ou qu'il avait un problème. Du coup j'ai laisser couler. Besoin de prendre du temps pour moi. Et besoin de faire le deuil.

Et la surprise je viens d'apprendre que je suis de nouveau enceinte en juin 2016. Mais voilà avec mon homme on reste tout les deux sur la réserve car on a horriblement peur de reconnaître la même histoire.
Voila je voulais juste faire part de mon histoire et ce dire que la vie est comme même bien faite. Et qu'il ne faut pas baisser les bras. On tiendra tous notre petit trésor dans nos bras.

Chloé 15/10/2016 08:26

Merci cerisesurleberceau effectivement je ne me décourage pas. mais je vais facile attendre une année pour laisse reposer mon corps et pour être en pleine forme pour les essais bébés

cerisesurleberceau 14/10/2016 18:11

Oh malheur mais quelle horreur, j'imagine ce que tu as du vivre et subir, c'est inhumain. J'espère vraiment que tu trouveras la force de te reconstruire et d'y croire encore car je suis certaine que tu auras bientôt ce bonheur de serrer un petit bébé dans tes bras. J'ai une amie qui a fait une dizaine de fausses couches avant de retomber enceinte. Elle était démoralisée, elle n'y croyait plus et aujourd'hui son bébé a un an et tout ce parcours douloureux est derrière elle. Merci pour ton témoignage en tous cas, je te souhaite tout pleine de belles choses et le meilleur à venir ...

Chloé Tenou 14/10/2016 09:27

Voilà je reviens vers vous car en juin j'étais à nouveau enceinte et finalement nouveau échec en aout. J'ai fais une autre fausse couche. Et de plus je l'ai très mal vécu car j'ai fais une la fausse couche en Croatie je n'étais pas en France.
Je vais vous raconter ma mésaventure.

Avec mon chéri nous avons décider de partir en vacance en Croatie fin août. J'étais tellement paniquer à l'idée de prendre l'avion enceinte que j'ai du demander à ma gygy si cela ne posait aucun probleme de prendre l'avion enceinte. Bref elle m'a dit aucun soucis. Nous voilà en Croatie super beau temps beau paysage je passe une super semaine mais voilà l'avant dernier jour des vacances, je me lève rempli de sang. Mon dieu horreur je dis à mon homme de m'emmener au urgences. Mais premier problème qu'on se confronte la barrière de la langue. Mais on arrive à se faire comprendre et la le marathon du calvaire commence

Je passe de médecin en médecin ils me confirme tous que la grossesse est fini il me montre mon bébé a l'écho qui ne bouge plus, du coup ils veulent me faire une intervention je refuse car si je devais faire l'intervention ca serais en France mais la le choc impossible de reprendre l'avion car ils on peur que je fasse une hémorragie dans l'avion. J'ai peur car je ne sais plus quoi faire!

J'appelle assistance médicale qui me confirme que je n'ai pas le choix de faire l'intervention la bas au péril de ma vie!

Mon conjoint me rassure le plus possible et je prend le choix de faire l'intervention.

J'y vais je suis dans un lit juste avant moi un femme subit déjà l'intervention je l'entend crié la mort!! J'ai peur car après c'est mon tour! Je ne veux pas je veux reprendre mes affaires et partir!! trop tard le médecin s'approche de moi et me fais signe d'aller dans la salle de torture!!

Je précise ce n'ai pas du tout les même methodes francaises!! Il me fait juste une anesthésie locale il n'attend pas que ça fasse effet il commence de suite je crie j'ai mal il me torture de l'intérieur et la il sort la tite crevette et commence à l'examiner sous mes yeux !!!

Le choc je passe par toute les couleurs je pleurs je suis en colère et je suis également fatigué. Et le je pète un câble tout simplement.

Du coup je sort de l'hôpital plutôt mal en point. Nous rentrons à l'hôtel et nous prenons le lendemain l'avion.

De retour en France je me fais suivre par un psy car je ne fais que des cauchemars, je suis également retourner voir ma gygy qui me dis que je vais bien il y a pas trop de casse. Elle me dit juste de prendre une annee avant de me relancer dans les essais bébé.

Bien-sûr je ne suis absolument pas prête à relancer le projet j'ai besoin de faire le deuil de mes 2 fausse couches.

Mais je suis une personne de nature optissmiste donc je vais me relever. Prendre du temps pour moi et mon couple.

Voilà je voulais à nouveau vous faire partager mon histoire.

cerisesurleberceau 04/08/2016 18:14

Je vous souhaite une très belle grossesse et un beau bébé en pleine forme. Merci pour ce témoignage

Rebecca 11/03/2016 13:54

Bonjour,

Quelle tranche de vie émouvante... Comme je vous comprends. Après un an et demi d'attente, d'espoirs déçus, je tombais enfin enceinte. Tout allait pour le mieux, ces fameux beta HCG augmentaient, j'avais des nausées, mal aux seins etc... Lors de l'échographie de la 12ème semaine de grossesse, patatras.
Je vois bien que les mouvements de l'échographiste ne sont pas normaux : elle reste là, la sonde sur mon ventre, sans bouger. Mon bébé non plus ne bouge pas. Puis ces quelques mots, horribles à entendre, même si dit avec beaucoup de compassion : "Je ne vais pas être sympa avec vous.... Le coeur ne bat plus." J'avais déjà compris.

La douleur a été fulgurante. Celle de mon conjoint aussi. Nous nous imaginions déjà à trois, comme vous dites !

J'ai été occultée, endormie, opérée, comme un zombie, au milieu d'une maternité remplie de femmes enceintes et de bébés. J'ai eu la haine, la rage. Envie de pleurer en permanence, d'hurler que ce n'était pas juste.

Puis la dépression.... Une lente mais certaine descente vers les enfers, pendant plus d'un an. Je remonte doucement la pente. Deux nouvelles fausses couches, qui n'ont pas aidé. Je me dis parfois, ce n'est pas grave, je n'aurai pas d'enfants après tout... Mais je sais très bien que je me mens à moi-même.

La vie est plus forte. Je suis sure (j'espère) qu'elle finira par gagner.

Bon courage à vous.

fati 10/03/2016 09:59

Par conte j ai 2 transfert d embryon les douleur bas de vente regle avec un truc transparent comme la cole le gygy il m'a prescrit de spasfan et doliprane il m'a dit que je continue de faire le progeston g 200 demain vendredi pds inchalah que des bon nouvelles

fati 13/03/2016 09:30

Merci cerise

fati 13/03/2016 09:28

Bonjour le vendredi j'ai fait mes pds de bêta hcg s augmenté a 700ui / l et j toujours mes règles des douleurs bas de ventre il faut faire encore pds le mardi prochain inchallah khier mais c pas normal je crois c fc voila

cerisesurleberceau 10/03/2016 14:48

Je croise tous mes doigts pour que ce petit bébé s'accroche. Plein de bonnes ondes Fati

fati 10/03/2016 09:53

Bonjour voila mon histoire de puis 2007 j esay avoir un bb 2 fc en 2009 et 2011 après 2014 3 insémination c était négatif 2015 première fiv eche pas fécondé la deuxième isci c était négatif 2016 février icsi positifs avec premier beta hcg 31ui 4jour après 189ui c toujours positifs 2 jour après 433ui positif mais mais regle son la je comprends pas je garde toujours l espoir il me reste pds dan 2 jour on vira inchallah bon courage pour tout le monde

Lylylaly 28/01/2016 16:41

Tellement touchant <3 voila je pleure...
Apres 2 ans d essais nous avons enfin eu notre +++ mais l aventure s est tres vite arrêtée :( nous n avons même pas eu le temps de faire une écho :(
2 ans après cette fausse couche je viens d apprendre que je suis enceinte et je n arrive pas à y croire, je n arrive même pas à nous imaginer avec un bébé...
4 ans à esperer ce miracle, je devrais sauter de joie mais à la place nous angoissons, nous avons peur de repasser par là........
Nous n avons même pas osé en parler, c est notre petit secret <3

cerisesurleberceau 10/03/2016 14:49

Chouette ! La peur est tout à fait compréhensible mais je suis certaine que tout va bien se passer. Essaye de profiter pleinement de ta grossesse ce sont des moments magiques...

Lylylaly 10/03/2016 10:31

Le stress est un peu passé, bébé est bien installé au bon endroit :) nous avons même écouté son petit coeur <3
Mais j ai quand même toujours peur... Je crois que cette peur ne part pas comme ça quand on a vécu une fausse couche....

cerisesurleberceau 11/02/2016 14:36

Merci de confier ce beau secret sur mon blog. J'espère que tout se passe bien et que vous vivrez pleinement cette première grossesse une fois le stress des premiers mois passé. N'hésite pas à me donner des nouvelles ;)

nana 13/12/2015 21:02

sniif c est ce que j ai vecu y a 3 semaine a 3 mois de grossesse

cerisesurleberceau 15/12/2015 10:38

Tout plein de courage et des bisous de réconfort pour toi

Taux hcg 10/12/2015 21:32

Merci pour ce témoignage particulièrement touchant!

demaretz 29/11/2013 17:48

bonjour je suis super émus par ton histoire
j'ai également eu la même chose et écris 3 pages là dessus
c'est sur que personnes n'en parle et que c'est très dur mais j'ai aussi envie de te raconter mon histoire pour témoignage
afin que les gens sache la tristesse que nous avons eu
voilà mon histoire :
Tout a commencé cet été en 2013. Toi et moi nous nous aimions si fort, que nous avons décidés de faire un bébé. Nous nous connaissons depuis 2003. Presque 10 ans … Hé oui déjà. Une maison achetée
depuis 3 ans, des travaux plus ou moins terminés, pour moi comme pour toi (je suppose) c'était le bon moment. Nous partons en vacances ce mois d'aout 2013, le repos de la mer du Touquet nous fait
du bien, surtout après c'est 1 an de travaux non stop.

Mi août, quelques jours après la date présumée de mes règles, j'ai été prise d'une quasi certitude, alors je t'en ai parlé et nous avons
attendu encore 2 ou 3 jours. Le dimanche 18 août, nous sommes allés à la pharmacie rue St-Jean pour acheter un test de grossesse et le pharmacien m'a conseillé d'attendre le matin (urine plus
concentrées), pour faire le test. Lundi 19 août je sotte du lit pour aller faire ce fameux test... j'attends 2 min bande violette qui monte jusqu'au bout… zut j'ai loupé le test, puis, soudain 2
bandelettes violette se forme et là effectivement j'étais bien enceinte. Mon bébé tant voulu était là. Il commençait à grandir en moi. Rapidement, je suis venu te montrer ce test dans le lit encore
bien au chaud, pour voir si j'hallucinais pas !!!! Toi loulou tu as bloqué dessus pendant 10 min, (enceinte, pas enceinte, enceinte pas enceinte) avec un petit sourire, mais ne voulant pas exploser
de joie (je voyais bien que tu étais content) tu as voulu attendre une prise de sang pour confirmer tout ça !
En attendant nous finissons donc nos vacances tranquillement et pour moi se sera avec un dernier rosé et une dernière cigarette sur un canapé avec toi et ton rosé également, dans le sable face à la
mer du Touquet.
A peine rentré de vacances j'avais un rdv avec un gynécologue pour un frottis prévu depuis 1 mois 1/2. Ce fut la bonne occasion.
Le 23 août, après avoir averti celui-ci, il me prescrit alors une ordonnance pour la pds, je téléphone au laboratoire pour savoir si je peux venir la faire le jour même et un "oui" se confirme.
Nous fonçons donc au labo et le résultat sera pour demain, qui s'avéra être "un positif".
Tu es donc bien là ! je suis enceinte de 3 semaines et suis la plus heureuse. Tu es donc prévu pour la fin avril 2014 !!!!

Le travail reprend et je me fais pistée par la chef (mdr) , le ventre
ballonné et les yeux fatigués m'ont trahis. Bref tant pis. Les semaines passent et je me sens bien, pas de nausées, pas de changements alimentaires, rien de tout ça , tout se passe bien dans le
meilleur des mondes.
Week-end du 30 aout, les 20 ans de mariage de Bénédicte et Yves ainsi que les 20 ans de Valentine sont prévu a Marles chez mes beaux parents, déjà 1 mois que tu es là, mais nous décidons de ne rien
dire avant l'échographie. Ce soir même, des amis de longues dates fête un anniversaire dont nous sommes également invité. Apres avoir dis non a quelques verres nous voilà grillés sur le sujet
(grrr) ! chut il faut gardé encore le secret.
15 jours plus tard, un mariage dans ma famille est prévu, peur que ma mère le découvre nous décidons de leurs annoncer la bonne nouvelle. Mes soeur étés là aussi pour l'occasions. Je fabrique une
petite carte et voilà qu'ils ont les larmes aux yeux et décide de ne rien dire pour le moment au reste de la famille.
Voilà déjà 2 mois, je dois passée l'échographie des 12 semaines d'aménorrhées dans 2 semaines, confiante et impatiente nous décidons alors de le dire également à mes beaux parents (souvenir
inoubliable avec Papierre qui nous a bien fait rire).

C'est le grand jour, le jour de l'écho des 12 sa, mon chéri tu es là aujourd'hui tu commence à 12h00 quel bonheur ... je me fais belle, je
stresse beaucoup mais je ne peux pas reculer. Nous nous présentons à la secrétaire et elle nous dit : "C'est pas pour aujourd'hui c'est pour demain" , Hein !!!! grand vide , impossible !!! , je ne
veux pas prendre un autre jour. Elle nous dit alors d'attendre et voit si le gynécologue peut nous prendre entre deux rdv. Ce jour là je l'attends depuis longtemps , après plusieurs années d'études
pour toi en tant qu'infirmier et pour moi en communication, et après avoir acheté une maison et fait presque tous les travaux nécessaire et après 7 cycles d'essais, d'impatience et de confiance,
nous sommes dans l'attente (peux être plus moi que toi, je ne sais pas) mais prêt pour fonder une famille.

Et enfin, le jour tant attendu est venu. Le 9 octobre, Dans ma tête, je suis prête. On
fait l'échographie, et j écarquille les yeux. Je te vois, mon bébé, Ma chair, mon sang.
Pourtant, tout de suite, je sens que quelque chose cloche, le médecin a l'air préoccupé et tourne des
boutons, puis sa tête en me disant "non" et rapidement, le verdict tombe. Le coeur de mon bébé s'est arrêté. Il a arrêté de battre il y a deux ou trois semaines environ me dit il; étant donné sa
taille et le battement cardiaque négatif. Depuis, c'est la descente aux enfers. J'ai l'impression que la table s'écroule sous mon poids, je descend au plus bas, le sol s'effondre, un tremblement de
terre… je tourne la tête à cet écran et je pleure à peu près toutes les larmes de mon corps et ce qui devait être le bonheur le plus complet se transforme en cauchemar. Je suis perdue dans ma tête
et dans mon coeur. Je n'entends plus le médecin, je deviens sourde, je sens que toi loulou tu me sert les jambes encore sur la table d'osculation , comme pour me dire "je suis là, je suis avec toi"
Je pleure mon bébé est mort. J'ai du mal à respirer, j'ai du mal à me dire que c'est fini et je me sens coupable, je n'ai rien senti , je ne saigne pas, pourquoi je n'ai pas eu de signes, eu de
pressentiments ???? J'attendais tellement de cette première écho, la première de ma vie, de notre vie !!!!! Le médecin nous dit alors de nous présenter a la clinique pour le faire enlever (il y a
eu un problème, de chromosomes, une maladie ou autre … il n'était pas viable, la nature fait bien les choses, dit il … bla bla, bla, bla... )

Ton coeur c'est arrêté de battre , le mien aussi.
A l'hôpital je vois une sage femme qui me soutient, elle à eu la même histoire à la même période, je vois ensuite un autre gynécologue avec les papiers du médecin et l'échographie qui me dit a peu
près la même chose que l'autre et qu'il va falloir attendre encore une semaine au cas où mon corps l'expulserait (quel mot !) naturellement, au quel cas il faudra passé par la case "curetage" le
jeudi 17 octobre. Nous remplissons alors des dossiers et des questionnaires interminable.
Ce fut une semaine horrible, d'angoisses, de questions, de douleurs et de doutes. Et si il s'était trompé ? Et si il à été trop vite. Je re calcul cinq fois, dix fois, et si j'ai ovulé plus tard ?
Il serait donc normal de ne pas entendre son coeur battre ! et tout ça tourne dans ma tête, je dors pas bien, je réfléchi, je rumine et ce corps qui m'a trompé, je ne sais pas, je ne sais plus,
j'ai l'impression qu'il n'est plus avec moi, mes seins et ce ventre encore gonflé , mais pourquoi ???? Une deuxième échographie me confirmerais tout ça ! Je n'arrive pas à me dire que c'est fini,
j'appel le gynécologue lui pose des questions, pour lui, il n'y à pas bcp de chance qu'il se soit trompé. Il me donnera une écho de contrôle le jour de l'intervention au cas où. Me voilà un peu
rassuré. Mais le jour même le verdict et sans appel, il est toujours là, en moi mais toujours pas de signes de vie, je pars au bloc déçu mais sereine qu'il n'y a pas eu d'erreurs.
Ça y est c'est vraiment fini , je me réveille, il me manque quelque chose, j'ai un trou dans le ventre, j'ai un trou dans le coeur ! je n'ai plus le sourire , je n'ai plus la joie de vivre et
pourtant la vie continue je dois essayée de continuer celle-ci, afin de fonder cette famille tant voulu avec toi mon homme, mon amour, je te remercie d'avoir été là, d'être là et de me soutenir
encore, d'apaiser mes pleurs quand je ne vais pas bien, je t'aime et vivement...qu'une autre aventure commence sur un bon chemin, le chemin de la vie.
Ton coeur.


cerisesurleberceau 14/12/2013 14:22



Merci pour ce témoignage très émouvant également. C'est en tous cas une belle déclaration d'amour à l'homme de ta vie.


Je vous souhaite à tous les deux tout plein de bonheur et un très beau bébé pour très bientôt.


Et merci de t'être confiée à coeur ouvert sur ce blog ...



maxeen 30/08/2013 12:06

étant passée par cette épreuve lors de ma toute première grossesse, je temoigne à mon tour car les mots d'autres "mamanges" à l'époque m'avaient apportés un certain réconfort, j'attends mon
deuxième enfant et la grossesse précedente fut très angoissante notamment lors de chaque échographie.la grossesse n'est pas une maladie mais on a trop tendance à oublier qu'il y a malgré toutes les
avancées de la science des mauvaises nouvelles qui peuvent etre annoncées.je pense avoir avancé dans mon deuil après avoir "baptisé" d'un prénom mixte cette promesse de vie interrompue trop tot à
14 sa.La Vie reprend le dessus et lorsque je vois mon petit bout courrir partout je ne regrette bien evidemment à aucun moment ces moments de doutes et d'angoisse vécus avant et pendant sa
grossesse et le petit frère est attendu tout prochainement! je souhaite pleins d'enfants en bonne santé à cette jeune mamange( elle est d'ores et déja maman dans son coeur), bon courage

cerisesurleberceau 31/08/2013 13:37



Merci pour ton témoignage très émouvant qu m'a donné la chair de poule. Je te souhaite une très belle fin de grossesse et une belle rencontre avec ton bébé.



Anaïs Petitevie 30/08/2013 12:05

Je suis passée par le même chemin en novembre dernier. A la différence qu'il n'y a pas eu d'activité cardiaque mais une suspicion de GEU et donc une opération avec 2 jours d'hôpital. Ca à vraiment
été très très dur pour moi. Ma famille avait du mal à comprendre ma peine. Par bonheur 3 mois plus tard une nouvelle petite graine à prise et s'est accrochée. C'est dur de garder le moral mais on
peut avoir de belles surprises. bon courage en tout les cas.

cerisesurleberceau 31/08/2013 13:35



Merci pour ton témoignage Anaïs. Je te souhaite tout plein de bonheur avec ce nouveau bébé. Emma doit être contente de devenir grande soeur ;)



Steph 30/08/2013 11:53

La grossesse se passe très bien, bizarrement plus d'angoisse après une grossesse mais à 4mois j'avance le coeur léger ;)

cerisesurleberceau 31/08/2013 13:34



Super ! Profite bien de tous ces moments, ça passe si vite ;)



Aline 29/08/2013 18:42

Merci Cerise pour ce bel article. Ca fait du bien de se sentir moins seule dans son combat face à la nature qui ne fait pas toujours les choses comme on voudrait...
C'est rassurant de lire les messages de celles pour qui ça s'est bien fini mais parfois, l'attente semble interminable et l'espoir fini par s'éloigner. C'est dans ces cas qu'on apprécie de lire les
témoignages de happy end. Alors encore : merci pour ce partage Cerise, ça met un peu de baume au coeur. Des bises à tous les 4.

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:46



Surtout ne jamais perdre espoir, je crois que c'est là le plus important. Mais je comprends qu'on ait envie de baisser les bras quand la nature n'y met pas du sien. Heureusement, il y a de
nombreux témoignages d'espoir et on connaît toutes les deux une personne qui est la preuve vivante qu'en matière de bébé, il ne faut jamais baisser les bras.


Tout plein de bonnes ondes et de pensées positives à tous les 4 et de grosses bises à vous partager



lesdelicesdanais 15/08/2013 22:24

C'est très émouvant. J'espère sincèrement que ton amie retrouvera le courage. C'est toujours très difficile d'affronter la mort d'un être cher quelque soit la durée de son existence.

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:42



C'est très bien dit Anaïs. J'espère aussi qu'elle aura très bientôt une belle nouvelle à m'annoncer et je vous en ferai part à toutes ;)



claire 14/08/2013 17:16

merci pour ce bel article, c'est egalement tres proche de ce que j'ai vecu et ressenti... sans le suspens et l'attente. je suis retombée enceinte rapidement et tout s'est bien passé mais c'etait
vraiment difficile de vivre cette grossesse sereinement.
bon courage à toutes celles qui passent pas là

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:41



Merci pour ton témoignage plein d'espoir Claire.



singier lucinda 14/08/2013 15:16

Un témoignage triste et douloureux pour une femme

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:41



Oui, mais je pense que ça fait aussi du bien d'en parler pour exorciser un petit peu ...



christelle 14/08/2013 13:27

article émouvant !!! je voulais juste te faire passer à mon tour un message d'espoir. moi aussi j'ai connu ça. la 1ere fois à 7 semaines de grossesses. aprés un curetage et une opération des
ovaires , je suis retombée enceinte. et rebelotte à 9 semaines de grossesse. comme toi j'ai eu trés mal.et surtout du mal à me supporter , moi qui n'était pas capable de porter un enfant. bien sur
la nature est bien faite , bien sur une fausse couche précoce vaut mieux que d'en faire une à 7 mois mais rien ne peut guérir ce mal que l'on ressent à ce moment là. et puis pour la 3eme fois je
suis tombée enceinte et ma choupette a maintenant 3 ans. ma grossesse c trés bien passée physiquement mais moralement ça a été dur les 3 premiers mois et les 2 derniers. j'avais trés peur mais la
plus belle chose de ma vie est enfin arrivée . un vrai bonheur. du coup depuis 2 ans j'ai arrété la pilule en laissant faire le temps mais là c long et aprés plusieurs examens on voit bien que mes
ovaires sont fatigués. on se dit que pour certaines c facile et que pour d'autres ça sera tjrs un petit parcours du combattant. mais surtt garde espoir et prend le temps de te reposer
psychologiquement et n'hésite pas à en parler si ça te fais du bien.
je te souhaite bonne chance pour le futur !!!

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:40



Merci pour ton témoignage très émouvant également.


Je comprends ta crainte. Je te souhaite tout plein de bonheur et j'espère que tu auras une belle surpirse très bientôt. Plein de courage à toi et plein de bonnes ondes pour le futur !



Lison 14/08/2013 12:26

Culpabiliser ne sert à rien...
j'ai fait 2 fausses couches à 5 et 7 semaines de grossesse. et je me suis toujours que la nature était bien faite, il faut la laisser faire ... et ça ne m'a pas empêcher d'avoir 3 beaux enfants en
pleine forme !

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:38



 3 beaux enfants, ça laisse plein d'espoir. merci pour ton témoignage très optimiste !



Emy 14/08/2013 11:50

Je comprends, j'ai eu une grossesse extra-utérine il y a bientôt 2 ans.10-15 jours à surveiller le taux béta-HCG, pour me dire quand fin de compte j'avais fait une fausse couche, puis une grossesse
extra-utérine. Le traitement a mis 1 mois pour faire redescendre mon taux à 0,et pendant ce mois interdit de bouger, avec examen tout les 2 jours, avec toujours écrit "positif" sur les feuilles
d'analyse...puis reprise obligatoire de la pillule pendant 4 mois, pour laisser cicatriser. La peur a pris le pas sur l'envie de maternité pendant un moment...je suis tombé à nouveau enceinte
quelques mois après, j'ai attendu vraiment d'être sur à 100% avant de me réjouir! Et ma grosssesse s'est très bien passé, l'angoisse a très vite disparue. Il y a eu une grosse pensée le mois où
était prévue la fin de cette grossesse. Mais aujourd'hui tout va pour le mieux, la vie a repris le pas. Il n'y a que temps pour cicatriser...

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:37



J'imagine comme ce que tu as traversé a dû être marquant et difficile. Heureusement ton témoignage est plein d'espoir. Merci.



Marie G 14/08/2013 11:41

c'est toujours triste quelque soit le temps, quand on vous dit ce n'était que le début c'est pas grave. Mais nous on l'a déjà rêvé ce bébé, on a déjà fait des plans sur la comète... alors il faut
juste le temps de pouvoir faire le deuil de cette grossesse là, le temps juste du temps et du courage et beaucoup d'amour.Plein de bonheur pour elle et son mari

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:35



Exactement. Merci pour elle Marie.



Lucie Wajchendler 14/08/2013 11:15

Merci pour cet article... Tellement proche de mon propre ressenti, surtout la conclusion: pas de pitié, pas de "c'est pas grave", juste le droit de prendre le temps d'assimiler l'événement et de
trouver l'envie de repartir.

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:34



Merci à toi Lucie



Steph 14/08/2013 11:02

J'ai vécu ça en avril, assorti d'un "Oh c'est qu'une fausse couche de début de grossesse c'est pas grave"
Oui en soit, il y a plus grave mais j'ai pleuré, culpabilisé et repleuré. On a laissé 1mois s'écouler comme me l'avait demandé le gyneco et en juin je suis retombée enceinte :)

Le secret, l'envie d'avancer c'est elle qui le détient, peu importe ce que disent les autres. Courage

cerisesurleberceau 30/08/2013 11:33



Merci pour ton témoignage plein d'espoir Steph. Et tu as raison, c'est elle qui détient l'envie d'avancer et qui saura reconnaître le bon moment.


Comment se passe ta grossesse ?



Qui Suis-Je ?

  • : Cerise sur le Berceau
  • Cerise sur le Berceau
  • : Une maman blogueuse, un mari voyageur, une vie entre Nice, Paris et Bordeaux, avec une mini princesse, un petit aventurier, deux tortues, un chien et un bébé. C'est bien simple, on ne s'ennuie JAMAIS !
  • Contact

Pour me suivre

      

 

Rechercher Sur Le Blog

Cerise sur instagram

 

Partenaires

 BADGE EFLUENT

  Activités pour enfants

badge-allobebe-200x200    Badge-blog-pbb.png 

macaron-blog-tidoo.jpg macaron coup-coeur V4

Britax Ambassadrice logo-ambassadrice-FRA.jpg

Amabassadrice-quinny-copie  

ambassadrice-orbitbaby.jpg    ergobaby.png

babymoov.jpg    logo-tribu-fisher-price

Macaron_blog_c.jpg