Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2013 3 16 /01 /janvier /2013 10:30

 

Avant que son frère ne naisse, Little Girl était une petite fille très sage. Calme, souriante, obéissante. Du pur bonheur quoi. 

 

Un peu avant sa naissance, elle a commencé à faire quelques petites colères. Sans plus.

 

Puis je suis partie à l'hôpital pour accueillir son frère. C'était la première fois que je la quittais plus de quelques heures. Ca a duré 5 jours. Et ça a été dur, pour elle comme pour moi.

 

Lorsque je suis rentrée de la maternité avec Baby Boy, elle m'a sautée dans les bras, ravie de me retrouver enfin. Elle voulait me montrer tout ce qu'elle avait fait pendant mon absence et venait régulièrement observer son petit frère. Elle était heureuse et excitée.

 

Quelques temps après,  elle s'est mise à faire une colère, pour un détail, une broutille. J'ai eu beaucoup de mal à la calmer. Puis elle a recommencé à crier, à hurler, à bouder. Tout était sujet à s'énerver. J'avais l'impression qu'on avait changé ma fille en 5 petits jours. Je ne la reconnaissais plus. Et ça a duré. 

 

Longtemps.

 

Heureusement, lorsqu'il était nourrisson, Baby Boy dormait beaucoup et profondément. Le premier mois de sa vie on avait même l'impression qu'il n'y avait pas de nouveau-né à la maison. Enfin si, la nuit. Mais ça m'a permis de récupérer plus vite de ma césarienne et surtout de consacrer du temps à Little Girl qui en avait énormément besoin.   

 

Elle n'était pas bien.

 

Pourtant, j'avais l'impression de l'avoir préparée comme il le fallait. On en avait bien discuté avant, on avait lu des histoires sur l'arrivée d'un petit bébé dans une famille, on lui avait offert un poupon, garçon, pour qu'elle puisse jouer à la maman, on parlait beaucoup avec elle, on essayait d'être à son écoute, de calmer ses craintes, de la rassurer. 

 

Mais l'arrivée de son petit frère l'avait chamboulée au-delà de ce que j'avais pu imaginer. Et quand on a 2 ans et demi et qu'on a du mal à exprimer par les mots ce que l'on ressent c'est encore plus compliqué.

 

J'ai bien réfléchi à tout ça et puis, un jour, j'ai compris à quel point cela avait dû être difficile pour elle. Je me suis tout simplement mise à sa place et je me suis demandée comment j'aurais réagi si un soir, en rentrant du boulot, James m'avait dit :   

 

"Ecoute Chérie, dans un mois, Pamela va venir habiter à la maison. Pamela, c'est ma nouvelle femme. Tu verras, vous allez bien vous entendre. Elle restera avec nous et fera partie de la famille. Tu lui prêteras tes affaires, vous partagerez la même chambre. Il faudra être gentille avec elle hein, parce qu'elle est fragile Pamela. Et bien sûr, elle aussi, je l'aimerai très fort. Tout comme toi. Parce que tu sais, ça ne veut pas dire que je t'aimerais moins, hein? Tu verras, ce sera magique. On va former une belle famille !"

 

Mouai. Magique, je crois pas. Cauchemardesque, certainement.  Surtout si je devais le voir la regarder avec les yeux de l'amour, la prendre dans ses bras, l'embrasser et passer la plus grande partie de ses journées et de ses nuits  avec elle .

 

Heureusement, Little Girl est moins rancunière que moi et elle a fini par accepter complètement son frère. Je ne suis même pas sûre qu'elle se rappelle qu'au début, et pendant un peu plus de 2 ans, elle a été fille unique.

 

Aujourd'hui, avec Baby Boy, c'est l'amour fou. A peine réveillés, ils se cherchent l'un et l'autre. Jouent au Papa et à la Maman, se déguisent, rigolent, se courent après, jouent à cache-cache et se disent "Je t'aime" du matin au soir. Ils se disputent et se tapent dessus aussi parfois. Souvent même. Mais c'est ça l'amour fraternel. Enfin, je pense.

 

Maintenant je comprends qu'il lui ait fallu du temps, beaucoup de temps et que parfois encore, elle ait besoin d'exprimer sa supériorité sur son petit frère. C'est pas si facile que ça d'être l'ainée, en fait.  

 

Ne plus être enfant unique...

 

 red star facebook social media icon red star social media icon instagram         


Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by cerisesurleberceau - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Marie G 16/01/2013 16:26

ici, super. On est une famille recomposée alors entre ma première et mon 2ème il y a exactement 9 ans de différence (et oui, ils ont la même date d'anniversaire mais pas fait exprès!!) donc moins
de soucis. J'étais moi plus inquiète car l'ayant eu comme enfant unique pendant 9 ans, je ne savais pas si j'arriverai à donner autant d'amour à mon 2ème. C'est ma fille qui m'a aidé un jour ou je
lui disais que je l'aimerai toujours à la folie, elle me dit alors d'un air très sérieux " maman ne t'inquiète pas, le coeur d'une maman c'est très très grand et ça grandit pour pouvoir donner
plein d'amour à tous les enfants"" (là, larme à l'oeil pour moi!). Et effectivement, tout c'est bien passé même si dès fois, elle s'est quand même servi de la situation quand elle boudait parce que
je n'avais pas répondu à ses attentes avec la célèbre phrase " de toute façon depuis que mon petit frère est né, tu ne t'occupe plus de moi, tu m'aime plus!!!".
Et puis il y a 3 mois une petite princesse est née qui a 3 ans 1/2 de différence avec son frère. Comme mon petit prince est très très maman, je m'inquiétais donc méga préparation durant toute la
grossesse (présence au écho, choix du doudou, grande discussion....)mais au final aucun soucis au contraire, c'est un grand frère très très prévenant!!

cerisesurleberceau 17/01/2013 15:35



Tant mieux si tout se passe bien entre tous les 3. Le plus important  de toute façon, comme tu le dis si bien, c'est qu'ils comprennent que le coeur d'une maman est extensible et qu'il y a
de l'amour pour tous ! Après, ça roule... 



Celia 16/01/2013 14:19

Hum, ça ne me rassure pas ce que tu dis là. Je pense justement au petit deuxième mais j'ai peur que mon aînée ait du mal à l'accepter. En tous cas cette image avec Pamela est excellente pour
comprendre les choses !

cerisesurleberceau 17/01/2013 15:23



C'est un mauvais cap à passer Célia et heureusement (en tous cas chez nous) ça ne dure pas très longtemps. Et après de voir les frères et soeurs jouer ensemble, c'est que du bonheur et ça vaut
bien quelques petites crises en fait, même si, sur le moment, quand on est déjà fatiguée par l'accouchement et les nuits très courtes, c'est pas évident à gérer !



snoops 16/01/2013 11:49

je n'ai pas l'impression d'avoir vecu ca
ma grande allait avoir 3ans dans 2mois quand son petit frere est né
on a commence a vraiment lui en parler a 6mois de grossesse, mais sans plus
elle m'a aide a installer son lit, c jouets,...
on lui a explique comment ca se passerait: bb dormirait la nuit dans notre chambre pour ne pas la reveiller et parce qu'il est petit
en tous les cas l'image de pamela debarquant dans la famille est tres parlante

cerisesurleberceau 16/01/2013 14:07



Tu as de la chance que tout se soit bien passé. Ca doit dépendre de l'âge et du caractère de l'enfant...
Nous aussi on lui en avait parlé à partir de 6 mois de grossesse quand ça commençait  se voir vraiment, elle nous avait aidé à préparer son berceau, à trier ses doudous et voir ceux qu'elle
voulait donner à son petit frère. Mais ça a été dur quand même.


Heureusement l'image de Pamela m'a aidé à comprendre un peu mieux les choses...



Poppy 16/01/2013 11:45

Tu as lu Penelope Leach, non? Parce qu'elle a un chapitre qui explique exactement la même chose que toi, et le fait de s'imaginer si son mari rentrait et nous disait ça....
Ici aussi l'arrivée du deuxième à été dur, et l'est encore souvent (bébé à 15 mois)...je commence à voir des instants de complicité, mais encore bcp de jalousies...

cerisesurleberceau 16/01/2013 14:02



En fait Penelope Leach c'est mon nom de scène... Non, je plaisante, je ne connais pas cette Pénélope mais on pense la même chose alors et c'est vrai que imaginer son mari nous demander de
partager son amour du jour au lendemain, ça fait réfléchir !


Je suis persuadée que les aînés gardent de ce fait toujours au fond d'eux un peu de jalousie envers les cadets. Et je sais de quoi je parle, je suis l'ainée de la famille...



La mère cane 16/01/2013 11:12

Merci beaucoup!
Ton article répond à beaucoup de mes questions. Et j'adore le passage avec paméla ^^ C'est édifiant! Effectivement je pense que Pamela aurait passé un mauvais quart d'heure avec moi ^^

Encore merci. Je sais maintenant à quoi me préparer.

cerisesurleberceau 16/01/2013 13:58



Avec plaisir Mère cane et merci à toi pour le partage !



Qui Suis-Je ?

  • : Cerise sur le Berceau
  • Cerise sur le Berceau
  • : Une maman blogueuse, un mari voyageur, une vie entre Nice, Paris et Bordeaux, avec une mini princesse, un petit aventurier, deux tortues, un chien et un bébé. C'est bien simple, on ne s'ennuie JAMAIS !
  • Contact

Pour me suivre

      

 

Rechercher Sur Le Blog

Cerise sur instagram

 

Partenaires

 BADGE EFLUENT

  Activités pour enfants

badge-allobebe-200x200    Badge-blog-pbb.png 

macaron-blog-tidoo.jpg macaron coup-coeur V4

Britax Ambassadrice logo-ambassadrice-FRA.jpg

Amabassadrice-quinny-copie  

ambassadrice-orbitbaby.jpg    ergobaby.png

babymoov.jpg    logo-tribu-fisher-price

Macaron_blog_c.jpg