Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 octobre 2012 3 24 /10 /octobre /2012 13:00

Comme je vous l'expliquais, la naissance de Little Girl ne s'est pas vraiment passée comme je l'avais imaginé. Ma tension est montée subitement en fin de grossesse et Little Girl est née par césarienne, en urgence, mais heureusement à terme et sans complications.

 

Ca ne nous a pas empêchés James et moi de vouloir un second enfant.

 

Lorsque Little Girl a eu 19 mois, je suis retombée enceinte.

 

Dès le début de ma grossesse, considérée comme grossesse à risque, j'ai été prise en charge par un hôpital de niveau III, doté d'une cellule de réanimation néonatale, au cas où. Ca rassure... ou pas! Et j'ai été placée sous aspirine pour prévenir une seconde pré-éclampsie.

 

Comme pour Little Girl, j'ai eu un hématome en début de grossesse qui s'est résorbé avec du repos (ça doit être ma marque de fabrique). La grossesse s'est plutôt bien déroulée malgré quelques allers-retours aux urgences obstétriques.

 

Une fois de plus, j'étais sereine. Ma tension restait normale et j'attendais un garçon. Une fille puis un garçon, le choix du roi.

 

Première écho, nickel. Deuxième écho, re-nickel sauf.... sauf que bébé était en siège. Mais pas de panique, "il a largement le temps de se retourner", dixit Doc Gynéco.

 

Troisième écho, il est TOUJOURS en siège, tranquille pépère,  le crâne bien calé entre mes côtes, assis sur ma vessie dépliant de temps en temps les jambes pour danser le Jive sur mes organes situés plus bas. Aïe. 

 

A ce moment-là, Doc Gynéco commence à me dire que finalement, il n'allait peut-être pas se retourner et qu'il faudrait envisager un accouchement par le siège. Mais bien sûr, j'en rêvais justement....

 

Puis il consulte mon dossier (à l'hôpital on a rarement le même gynéco) et réalise tout à coup que j'ai accouché de mon premier bébé par césarienne. Un accouchement par le siège avec un utérus cicatriciel étant trop dangereux, ce sera donc une seconde césarienne, à moins que bébé ne décide de se retourner avant.

 

Pour mettre toutes les chances de mon côté et aider bébé à faire la pirouette, je dois faire le pont, la tête en bas, le ventre en l'air, enceinte de 8 mois. Facile, et très gracieux.

 

Comme vous me connaissez un peu maintenant (mon côté chat noir toussa, toussa), vous imaginez bien que ça n'a pas marché.  

 

On me propose alors l'épreuve de la dernière chance : la Version.  

 

Alors là, je vous préviens, si un jour on vous propose une VERSION, répondez NON. Ca rime, vous vous en souviendrez.

 

J'vous explique quand même, pour votre culture générale. Une version, c'est quand Doc Gynéco tente de retourner manuellement votre bébé dans votre ventre. Le jour de la version, vous devez tout d'abord subir un monitoring, pour voir comment va votre bébé puis une écho pour vérifier que la tête est toujours en haut. Ce serait ballot de le retourner et de lui remettre la tête en haut si il a décidé de faire ça tout seul comme un grand pendant la nuit.

 

Ensuite on vous installe dans une pièce spéciale, avec une sage-femme et toujours une écho pour bien visualiser la position du bébé. Puis on appelle Doc Gynéco.

 

Doc Gynéco : - Bonjour, on va donc tenter une version. Ca fonctionne très rarement mais bon, faut le faire pour dire qu'on a tout  tenté. On va essayer de le faire tourner, mais si il a la tête en haut c'est qu'il a une bonne raison.  Je vous préviens, ça ne va pas être agréable. Allez, détendez-vous...

 

Moi : - Trop facile.....

 

Doc Gynéco : - Soufflez bien, on y va

 

Moi : Aïeeee ! Stooooooop !

 

Doc Gynéco tirait de toutes ses forces pour essayer de faire descendre la tête du bébé tout en remontant ses fesses de l'autre côté. Mon ventre devenait de plus en plus rouge, la douleur était vraiment difficilement supportable et bébé ne bougeait pas d'un poil de lanugo. Impossible de se détendre. Ca fait mal mais en plus on imagine que son bébé doit être lui aussi en train de souffrir. Et le pire c'est qu'ensuite il faut encore rester 2 heures sous monitoring pour vérifier que le coeur du bébé a supporté la manip ! Non mais, je rêve. Non seulement c'est très douloureux, ça fonctionne très rarement mais en plus c'est dangereux pour bébé. Alors pourquoi tenter une version? Je me pose toujours la question...

 

Face à l'évidence, la décision a été prise : ce serait une seconde césarienne. Je ne vous fais pas un dessin. Exit, l'accouchement de rêve, rebonjour le bloc opératoire.

 

La naissance de Baby Boy fût programmée le 02 mars 2011.

 

Ce matin-là, avec James, nous nous sommes levés très tôt. Il a pris son petit déj, j'ai pris ma douche de bétadine.  On a embrassé Little Girl qui dormait toujours et on a filé à l'hôpital, la valise dans le coffre.

 

Juste avant l'intervention, Doc Gynéco vient me voir et me demande si je suis d'accord pour faire avancer la science. Il s'agit d'effectuer plusieurs prélèvements pendant la césarienne et un autre 2 heures après pour une étude portant sur les femmes accouchant à terme par césarienne. Ca tombe bien, je suis une pro en la matière. J'ai accepté. J'aurai mieux fait de me casser une jambe.

 

A 9 h00, comme prévu je suis au bloc. A 9h23 Baby Boy est là. On me le présente, il ne crie pas. Il est étonnamment zen. Il ouvre ses grands yeux et me regarde, comme pour me dire "tout va bien Maman, ne t'inquiète pas". C'est un moment inoubliable mais qui ne dure que quelques secondes. Comme sa soeur, il est très vite emmené en zone des naissances, suivi de James qui cette fois-ci a au moins pu assister à la césarienne. Et ça, croyez-moi, ça change tout.

 

A la sortie du bloc, on m'emmène même voir mon fils. C'est magique. James est tout fier. Il lui a donné un tout premier biberon avant que je puisse commencer l'allaitement. Puis on me ramène en salle de réveil. Et là, mon côté chat noir ressurgit. Je tombe dans les pommes, je fais une grosse anémie et surtout, je dois attendre qu'on vienne retirer la sonde que l'on ma installée pour faire avancer cette put**n de science!  Sauf que seul un personnel qualifié de l'étude peut la retirer et qu'il faut l'attendre 2 heures de plus. Je suis donc de nouveau restée 4 heures en salle de réveil avant de pouvoir retourner en chambre retrouver mes hommes.

 

 

Aujourd'hui, je sais que si nous désirons un troisième enfant avec James, celui-ci naîtra forcément par césarienne. C'est comme ça. Après 2 césariennes, on ne tente plus un accouchement par voie basse, c'est trop risqué.

 

Je ne connaîtrai donc jamais ce que c'est que d'accoucher, de mettre au monde un enfant par voie basse. De le tenir tout contre soi pendant les premières minutes de sa vie. De donner la toute première tétée en salle de naissance. D'assister à son premier bain. De pouvoir me lever dès les premiers jours sans être pliée en deux et souffrir à chaque pas.

 

Un nouveau bébé signifierait une nouvelle cicatrice qui viendrait recouvrir la précédente.

 

Une amie m'a dit qu'elle ne comprenait pas pour quoi je disais que je n'ai pas accouché. C'est pourtant la vérité. Je suis maman, deux fois. J'en suis fière, je suis comblée. Mais je n'ai pas accouché, et je n'accoucherai jamais. C'est un réel manque dans ma vie de femme. Je ne peux m'empêcher d'admirer chaque femme qui accouche. J'ai l'impression que c'est une héroïne. Je me dis que son mari doit être fier de ce qu'elle a enduré pour mettre au monde leur enfant. Et qu'elle doit en être fière aussi. Je n'aurai jamais cette fierté.

 

02-03-2011--25-.JPG

 

 

Mais je me dis aussi, que si la médecine n'avait pas fait les progrès qu'on connaît aujourd'hui, si les césariennes n'étaient pas si bien maîtrisées, si la pré-éclampsie n'avait pas été diagnostiquée assez tôt, Little Girl ne serait peut-être pas là. Baby Boy non plus. Et moi non plus. Alors tant pis. Je n'accoucherai jamais, mais je suis maman. C'est suffisant.

 

 

Cerise, maman Albator

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by cerisesurleberceau - dans Tranches de vie
commenter cet article

commentaires

Aline 07/11/2012 22:27

Alors là, moi je ne suis pas d'accord!!
Tu as accouché au moins 1 fois et de la façon la plus naturelle et extraordinaire possible : tu as accouché de "Cerise sur le berceau" sans l'aide de personne et vu le nombre de fans, on est un
paquet à être fière de toi!
Et puis en plus, pour tous ceux qui te parlent du 3ème : tu peux leur répondre que c'est déjà fait, elle est pas belle la vie??
Bon, en vrai, je comprends ton manque, je l'ai un peu ressenti quand à la naissance de mon premier, ils me l'ont enlevé en 2 secondes sans rien me dire (même pas le sexe!) parce qu'il était
assommé. Je n'ai pas pu le prendre dans mes bras pendant des heures et ça m'a manqué.
En revanche pour relativiser : avec l'épisio non plus tu ne te relèves pas complètement au bout de deux jours!
Et quoi qu'il en soit, tu peux être fière du travail accompli après la naissance. C'est pas tout de les mettre au monde, après il faut en faire des belles personnes et sur ce plan...t'es plutôt au
top!!
Des bises à la Cerise's family.

cerisesurleberceau 08/11/2012 09:31



Merci Aline, t'es adorable! Et si il y a bien quelque chose que je ne regrette pas de ne pas connaître dans l'accouchement par voie basse, c'est bien l'épisio. Il faut bien que ça ait des bons
côtés aussi la césarienne! Il paraît même qu'il y en a qui choisissent une césarienne de confort, il faudra qu'ils m'expliquent ce qu'ils trouvent confortable là-dedans mais bon, ce n'est pas non
plus insurmontable.
Bisous et à très très vite, j'ai hâte...



Renée 25/10/2012 13:12

Comme je me retrouve dans ton discours. Ca me file des frissons... J'ai aussi subi une césarienne en urgence pour mon bébé et, même si l'idée de n'avoir qu'un seul enfant m'attriste et que je rêve
d'être maman à nouveau d'un second bébé, je suis TERRIFIEE à l'idée de subir éventuellement une autre césarienne. Tout comme toi, j'ai le sentiment de ne pas avoir accouché et j'envie tellement les
mamans qui réussissent à le faire...

cerisesurleberceau 25/10/2012 14:25



J'en parlais justement à midi avec mon mari. je lui disais que j'étais heureuse d'avoir écrit ces deux articles qui sont pour moi comme une thérapie, même si ce n'était pas évident car je suis
très pudique sur ma vie privée. J'ai réussi à faire ressortir ce que j'avais en moi avec ces deux césariennes, et ça m'a fait un bien fou de lire tous vos témoignages et de voir que je n'étais
pas la seule à ressentir cela. Toutes celles qui ont eu une ou plusieurs césariennes et qui n'ont jamais accouché par voie basse m'ont parlé de ce manque. Je vois que comme moi tu admires les
femmes qui accouchent "normalement". Ca fait du bien de ne pas sentir seule dans ce que l'on ressent et de pouvoir en parler. Tu sais j'ai eu 2 césariennes, et même si j'appréhendais beaucoup
plus la seconde puisque je savais ce qui allait se passer, je serais prête à recommencer s'il le fallait. Ca vaut largement le coup quand même !



Gaëlle 24/10/2012 22:55

Bonjour Cerise,

Maman d'un petit Gabriel de 3.5 ans, arrivé par césarienne en urgence (il avait décidé de faire la course avec son placenta, alors que cette tendance au défi n'avait pas été décelé), sous
anesthésie générale (la péridurale, en plus d'avoir été la chose la plus douloureuse dans ma vie, et le 5 ou 6 reprises avant d'y arriver, n'a pas fonctionné), je ressens à 100% la même chose que
toi, je n'ai pas accouché. Et je n'étais même pas là, je me suis endormie enceinte, et réveillée mère d'un petit garçon... Je suis enceinte de mon deuxième, et j'espère pouvoir savoir ce que c'est
de mettre son enfant au monde.

cerisesurleberceau 25/10/2012 10:00



Comme je te comprends Gaëlle. Je te souhaite que tout se passe au mieux pour le deuxième et de connaître un accouchement par voie basse. Tu me diras...
Je vois que toutes celles comme nous qui ont vécu une naissance par césa avec ou sans anesthésie générale, sans jamais avoir accouché par voie basse, ont ce sentiment de manque. C'est normal
apparemment, et ça fait du bien de le savoir. Rien que pour ça, je suis content d'avoir écris ces deux articles.



mon-nid 24/10/2012 21:06

Ah ? Parce que toi, tu n'as rien enduré pour faire venir ton enfant ? T'y crois vraiment, à ce que tu écris ??? Nan... Tu est maman, tu as accouché (par césarienne), et le père de tes enfants est
fier de toi (ça, c'est sûr).

cerisesurleberceau 25/10/2012 09:56



Oui, c'est peut-être un peu fort cette histoire de fierté, c'est ce que m'a dit mon mari qui a lu l'article. Il est fier, y'a pas de problème là-dessus.
En fait je me suis peut-être mal exprimée, je parlais de la fierté d'avoir accouché. D'avoir mis au monde son enfant seule (avec un peu d'aide quand même), mais d'avoir fait tout le boulot. Une
césa, c'est une opération. Tu es totalement passive. Si les médecins ne sont pas là, ton bébé ne naît pas. Je ne dis pas que c'est une promenade de santé une césarienne, mais il manque ce
sentiment d'avoir fait quelque chose d'extraordinaire... Même si donner la vie est déjà un miracle en soi, quel que soit le moyen utilisé.



Petitdiable 24/10/2012 20:53

La version, c'est fou que ça se tente encore, toutes celles que je connais qui l'ont tentée hurlent qu'il ne faut jamais le faire, que c'est horrible!
Sinon, comme toi j'ai eu 2 césas, mais je connais une nana dans notre cas qui a eu son troisième par voie basse. Très rare, mais apparemment ça existe...

cerisesurleberceau 25/10/2012 09:51



Je te confirme, la verison c'est l'horreur et en plus ça fonctionne rarement!
Ah oui? Une voie basse après 2 césas? Elle a peut-être attendu longtemps entre le second et le troisième, non? On peut donc continuer à espérer ;-)



Gasnier 24/10/2012 15:53

Ton récit était très émouvant et avec les hormones n'en parlons pas, je laisse couler quelques larmes!!Je comprend la frustration que cela dont être de subir ces césariennes!!!Tu as de magnifiques
enfants que tu entourent d'un amour inégalable et un James irremplaçable!!!!Il faut accepter ce que l'on ne peut pas changer et sublimer ce qui est à notre portée!!
Au fait, c'est pour quand le 3ème?????

cerisesurleberceau 24/10/2012 17:33



Merci Marie. Je suis comblée et je le sais ;-)
Mais qu'est-ce que vous avez tous avec ce petit troisième en ce moment???? Ca doit être les hormones ça aussi


Bisous



Poppy 24/10/2012 15:00

Je ne suis pas d'accord avec toi sur un point: La fierté!! Oh que si tu peux être fière de toi d'avoir portée ses deux enfants, de leur avoir offert tout ce qui leur fallait pendant 9 mois, et
d'avoir supporté 2 césariennes. je suis sûre que James est très fière de toi....Après tu n'as peut être pas accouchée au sens littéraire du terme, mais tu as donné la Vie....rien que pour ça, ton
homme et toi pouvez être fiers de toi !!

cerisesurleberceau 24/10/2012 17:25



Merci Poppy, c'est adorable. James a lu ce témoignage et il m'a dit exactement la même chose que toi sur la fierté. Mais comme je lui ai expliqué, il manquera toujours quelque chose dans ma vie
de femme. Et c'est sincère, j'admire toute femme qui a accouché. Pour moi c'est magique, j'ai l'impression qu'il faut être très forte pour y arriver. Il y a tellement d'incertitudes à chaque
naissance. Une césarienne c'est une opération, c'est purement médical. Y'a pas vraiment de mystère, ni de miracle. Et je me dis que si la médecine n'existait pas je n'aurai certainement jamais
été maman. Ce n'est pas moi qui ait donné la vie, on m'a aidé à le faire.
Mais heureusement ça ne m'empêche pas d'être maman. C'est le plus important!



Valérie, de 5 à 7 24/10/2012 14:41

Maman Albator et aussi maman warrior ! Quel truc horrible cette "version" ! Tu sais, je comprends. J'ai fait ma rebelle l'autre jour mais je comprends cette frustration. N'empêche, je préfère vous
savoir tous en vie et en bonne santé… Et sinon, une césarienne avec péridurale, il me semble que ça existe. Disons que ça te permettrait au moins de voir ton bébé dès la naissance… Et aussi, très
beau récit. Comme toujours. Bises à toi et aux tiens.

cerisesurleberceau 24/10/2012 17:19



C'est ce que j'ai eu Val, une césarienne avec péri, enfin une rachianesthésie pour être précise. J'étais donc consciente. Mais tu te retrouves en salle d'opération, les bras en croix, attachés,
tu ne peux donc pas attraper ton bébé qu'on te retire immédiatement car il fait trop froid au bloc. Sans compter que toute la partie base de ton corps est paralysée. Ensuite direction la
salle de réveil pendant 2h (ou 4 pour moi). Ce n'est qu'après que tu peux retrouver ton bébé.
Mais comme tu dis, le plus important c'est qu'ils soient tous les 2 en pleine forme, moi aussi et pour tout ça je remercie la science tiens ! Même si elle m'a fait perdre 2 h avec mon fils!


Bisous chez toi aussi



Qui Suis-Je ?

  • : Cerise sur le Berceau
  • Cerise sur le Berceau
  • : Une maman blogueuse, un mari voyageur, une vie entre Nice, Paris et Bordeaux, avec une mini princesse, un petit aventurier, deux tortues, un chien et un bébé. C'est bien simple, on ne s'ennuie JAMAIS !
  • Contact

Pour me suivre

      

 

Rechercher Sur Le Blog

Cerise sur instagram

 

Partenaires

 BADGE EFLUENT

  Activités pour enfants

badge-allobebe-200x200    Badge-blog-pbb.png 

macaron-blog-tidoo.jpg macaron coup-coeur V4

Britax Ambassadrice logo-ambassadrice-FRA.jpg

Amabassadrice-quinny-copie  

ambassadrice-orbitbaby.jpg    ergobaby.png

babymoov.jpg    logo-tribu-fisher-price

Macaron_blog_c.jpg