Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2013 4 27 /06 /juin /2013 07:54

Hier, en tant que maman blogueuse, j'ai pu assister à une conférence donnée par donnée par le Secteur Français des Aliments de l'Enfance avec  le Pr Betrand Chevallier, Chef du service de pédiatrie de l'Hôpital Ambroise Paré à Boulogne et Vice-président de la Commission nationale de la Naissance et de la santé de l'Enfant au Ministère du Travail, de l'emploi et de la Santé. Bref, un Monsieur qui en connaît un rayon sur la santé de nos tout petits.

 

Le sujet de cette conférence était :

 

Jus végétaux et laits "à la mode", quels risques pour la santé de bébé ?

 

Le Professeur nous a expliqué qu'il y a quelques années il avait vu débarquer dans son service des urgences un bébé en mauvaise santé, avec beaucoup de fièvre et surtout un poids et une taille bien en dessous des courbes de croissance.

 

Après de nombreuses analyses, il s'est avéré que cet enfant était alimenté depuis son plus jeune âge uniquement à base de jus végétaux (jus d'amande, jus de châtaigne, jus de noisette, jus de soja ...) exclusion faite de tout autre apport en produits laitiers. Les conséquences sur sa santé ont été quasi-immédiates. Heureusement, une fois la cause de ses souffrances identifiée, le retour à une alimentation "normale" a permis à ce bébé de retrouver peu à peu un développement,  un poids et une taille normaux et aujourd'hui, à plus de 6 ans il est définitivement sorti d'affaire.

 

Les parents de ce bébé pensaient bien faire en donnant des jus végétaux à leur enfant.

 

Ces jus, pour des raisons principalement idéologiques, sont aujourd'hui "à la mode", tout comme les laits autres que le lait de vache.

 

Les parents fervents du végétalisme, par exemple, ont tendance à se tourner de plus en plus vers ce type de produits. Or, si une alimentation végétalienne peut parfaitement convenir à un adulte (sous réserve d'être suffisamment équilibrée), elle ne peut en aucun cas suffire au développement des enfants de moins de trois ans qui ont des besoins bien spécifiques.

 

Certains parents se tournent également vers ces nouveaux produits en réaction aux grandes peurs alimentaires générées par le prion, les pesticides ou les OGM.

 

Enfin, pour beaucoup, ce sont des raisons médicales (coliques du nourrisson, RGO, allergie aux protéines du lait de vache, troubles du sommeil, agitation ...) qui peuvent les amener à arrêter le lait infantile pour le remplacer par des jus végétaux ou des laits d'animaux comme les laits de brebis, d'ânesse, de jument, ou de chèvre.

 

Malheureusement, l'impact de ces pratiques sur la santé des tout petits n'est pas sans conséquence et aujourd'hui, les établissement de pédiatrie, relèvent de plus en plus de cas d'enfants victimes de malnutrition en raison de cette alimentation.

 

Pourquoi ?

 

Parce que la composition des jus végétaux présente des déficits importants :

  • l'apport calorique est très insuffisant, estimé à 50-65 kcal/kg/jour pour des besoins de 100 kcal/kg/jour

 

  • ils sont très pauvres en protéines ou alors présentent un excès de protéines pour le jus de soja,

 

  • enfin, ils sont totalement déficients en calcium, élément nutritionnel indispensable

Et ces déficits sont impossibles à corriger, même en augmentant artificiellement les apports de ces jus.

 

Compte tenu de l'apport calorique inférieur de 40% aux apports nutritionnels conseillés, la consommation de jus végétaux entraîne un arrêt complet de la courbe de croissance ! Sans compter que ces enfants peuvent également présenter des désordres métaboliques et des anomalies osseuses similaires à celles observées en cas de rachitisme.

 

Quant aux laits d'ânesse, de jument, de chèvre ou de brebis, ils ne répondent pas aux besoins des nourrissons et des enfants en bas âge car ils contiennent trop de protéines (jusqu'à 2 ou  3 fois plus que les laits maternisés) ou sont, comme le lait de brebis beaucoup trop gras.

 

Mon enfant est  allergique au lait de vache, je fais quoi ?

 

Les jus végétaux, donnés à des enfants allergiques au lait de vache augmentent le risque de développer de nouvelles allergies, notamment ceux issus de fruits à coques (noix, noisettes, châtaignes ...) très allergènes.

 

De plus, les allergies aux laits d'animaux sont parfois croisées entre espèces. Par exemple, un bébé allergique au lait de vache présente souvent un risque d'allergie au lait de chèvre.

 

Pour les enfants allergiques au lait de vache, des solutions existent. Les préparations à base d'isolat de protéines de riz ou de soja (qu'il faut bien distinguer du jus de soja) sont complètement conformes à la réglementation européenne et correspondent tout à fait aux besoins alimentaires du nourrisson. Ces préparations sont sans aucun danger et bénéfiques pour la santé de l'enfant, surtout les préparations à base d'isolat de protéines de riz qui remplacent de plus en plus celles à base de soja plus allergènes.

 

En résumé :

 

Concernant les jus végétaux et les laits "à la mode" :

 

Jusqu'à l'âge de 1 an, il est formellement contre-indiqué de donner au bébé des jus végétaux ou des laits animaux autres que le lait de vache qui peuvent être à l'origine de malnutritions sévères.

 

Après 1 an, les enfants doivent boire au quotidien l'équivalent de 500 ml de produits laitiers afin de bénéficier d'un apport suffisant de calcium. Si votre bébé n'aime pas le lait, vous pouvez lui donner des yaourts et réaliser des préparations à base de lait, qui contribueront à lui apporter un apport suffisant et indispensable en calcium. Mais si vous introduisez trop tôt les jus végétaux, vous risquez de diminuer sa consommation de produits laitiers en comblant en partie sa sensation de soif et de faim sans pour autant apporter les élements essentiels à son bon développement.

 

Quel lait donner à mon bébé ?

 

De la naissance à 6 mois : même si le lait maternel reste le meilleur lait pour le nourrisson, pour celles qui ne peuvent pas ou qui ne veulent pas allaiter, les laits 1er âge apportent également les éléments nécessaires à sa croissance et à son bon développement.

 

De 6 mois à 1 an, les préparations de suite ou lait 2ème âge doivent accompagner le début de la diversification alimentaire.

 

Enfin, de 1 an à 3 ans, le lait de croissance est un complément indispensable à l'alimentation plus diversifiée du "grand bébé" puisqu'il apporte la bonne dose de fer nécessaire à son développement et une quantité de protéines adaptée.

 

    jus-vegetaux-bebes.JPG

 

 

Voilà, j'espère que ce petit compte-rendu vous aura aidé à y voir un peu plus clair sur le sujet. N'hésitez pas à me poser toutes vos questions. Si je peux y répondre, je le ferai avec plaisir. 

 

 

Et pour plus d'infos sur le sujet, vous pouvez consulter les trois sites du SFAE :

 

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Published by cerisesurleberceau
commenter cet article

commentaires

lesdelicesdanais 29/06/2013 21:46

Très bon résumé de cet événement. J'espère faire aussi bien dans quelques jours ;-)
A bientôt
Kin

cerisesurleberceau 01/07/2013 12:23



Merci, hâte de lire le tien ;)



Marie G 27/06/2013 22:04

article intéressant, plein de bonnes choses néanmoins j'ai aussi lu un article qui précise que les molécules qui composent le lait de vache ne sont pas assimilables par les plus petits ce qui créé
les problèmes intestinaux, orl.... ici, mon petit garçon a été intolérant aux protéines de lait jusqu'à 3 ans, âge ou l'organisme tolère mieux ce genre de laitage, donc c'était lait de riz, soja
mais enrichi en calcium.Et aucun problème de poids mais par contre une nette amélioration de sa santé. Pour ma princesse de 8 mois, elle est encore allaitée mais je lui donné des yaourts spéciales
bébé et tous les jours, elle vomissait. Après visite chez le pédiatre, il diagnostique une intolérance aux protéines de lait donc plus de yaourt sauf soja si possible enrichi en calcium. Je lui
fais également des yaourt maison avec lait de riz et le pédiatre m'a donné un lait de riz spécial. Donc, je vous donne le résultat d'ici quelques jours

cerisesurleberceau 28/06/2013 11:05



Le Professeur nous mettait en garde surtout sur l'utilisation des jus végétaux, sans calcium donc, chez les tout petits et de manière exclusive, ce qui est dangereux pour le bébé et entraîne une
rupture de la courbe de croissance.


Le lait de vache est préconisé car c'est celui qui est utilisé pour les préparations de lait pour les bébés de moins de 3 ans avec des quantités de nutriments, calcium, protéines, acides gras
adaptées. En cas d'intolérance au lait de vache, les préparations à base de riz ou de soja sont tout à fait adaptées aux bébés et ne posent pas de problème de santé ni de problème de poids.


Le vrai danger c'est d'utiliser uniquement des jus végétaux pour l'alimentation de l'enfant a l'exclusion de toute autre source de calcium.


 


En tous cas, ça ne doit pas être évident d'avoir des petits bouts allergiques aux protéines de lait de vache. Heureusement que ça a changé aux trois ans de ton petit bonhomme. J'espère qu'il en
sera de même pour ta princesse !



Lise 27/06/2013 20:41

Pour tout te dire, je ne connaissais même pas l'existence de ces jus végétaux. J'aurais appris quelque chose ! Merci pour ces infos en tous cas.

cerisesurleberceau 28/06/2013 10:58



Avec plaisir Lise (j'avoue, je ne connaissais pas trop non plus avant cette conférence) ...



PetitDiable 27/06/2013 14:17

Je suis un peu agaçée par la diabolisation du lait de vache en ce moment, alors merci pour ces éclaircissements!

cerisesurleberceau 28/06/2013 10:57



Oui, apparemment c'est un peu à la mode. Il est vrai que certains bébés y sont allergiques et qu'il faut bien trouver une solution pour ces petits bouts, mais pour tous les autres, les laits
spécifiquement adaptés à leurs âges, à base de lait de vache donc, sont pour le moment les mieux adaptés à leurs besoins de croissance bien spécifiques.



Qui Suis-Je ?

  • : Cerise sur le Berceau
  • Cerise sur le Berceau
  • : Une maman blogueuse, un mari voyageur, une vie entre Nice, Paris et Bordeaux, avec une mini princesse, un petit aventurier, deux tortues, un chien et un bébé. C'est bien simple, on ne s'ennuie JAMAIS !
  • Contact

Pour me suivre

      

 

Rechercher Sur Le Blog

Cerise sur instagram

 

Partenaires

 BADGE EFLUENT

  Activités pour enfants

badge-allobebe-200x200    Badge-blog-pbb.png 

macaron-blog-tidoo.jpg macaron coup-coeur V4

Britax Ambassadrice logo-ambassadrice-FRA.jpg

Amabassadrice-quinny-copie  

ambassadrice-orbitbaby.jpg    ergobaby.png

babymoov.jpg    logo-tribu-fisher-price

Macaron_blog_c.jpg