Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 09:55

Little Baby vient d'avoir 15 mois. 15 mois !!!!

 

Il y a quelques mois j'écrivais ce billet intitulé "Ce ventre vide", dans lequel j'expliquais que ça y est, pour moi la boucle était bouclée. Trois enfants étaient venus comblé mes envies de maternité, de ventre rond et de tout petit bébé.

 

Je disais que plus jamais je ne ressentirais cette envie de porter la vie et d'en accueillir une nouvelle.

 

Oui mais voilà. C'était il y a 7 mois et à l'époque, Little Baby était encore un bébé modèle réduit qui occupait mes jours et surtout mes nuits et me vaccinait en douceur mais en permanence sur mes éventuelles envies de nouveau-né.

 

Alors je tiens à rassurer James qui va peut-être lire ce billet et s'inquiéter, un quatrième enfant n'est pas du tout d'actualité, mais j'avoue, je recommence à craquer et à loucher sur les nouveaux nés des copines et les ventres arrondis qui me rappellent une très belle partie de ma vie.

 

Et puis, je me souviens alors que j'ai eu trois césariennes, que les suites de couches ne sont pas franchement la période où je me sens le mieux dans mes baskets, qu'un petit bébé c'est craquant au possible mais aussi très fatigant (au moins jusqu'à ce qu'il fasse des nuits correctes, et qu'en matière de "bébé qui fait des nuits correctes" je ne suis pas une référence dans le domaine).

 

Je me rappelle alors qu'être jeune parent c'est beau mais épuisant et ça suffit généralement à me faire oublier mes idées farfelues de nouvelle maternité.

 

Le pire je trouve, quand on devient parent, c'est de ne pas dormir la nuit. Le manque de sommeil pour l'avoir (un peu trop) vécu est vraiment compliqué à gérer, physiquement et nerveusement.

 

Les pires nuits de ma vie je les ai passées quand mes bébés avaient 2-3 mois et je les aies attribuées aux coliques du nourrisson.

 

C'est traître les coliques car elles n'arrivent pas tout de suite.

 

Au début, mes bébés, même s'ils ne dormaient pas toute la nuit, dormaient sereinement. Je les sentais vraiment apaisés et j'adorais les regarder dormir paisiblement esquissant régulièrement quelques petits sourires aux anges durant leur sommeil.

 

Puis, vers 2 mois je commençais à lire la douleur sur leur visage, les sourires laissaient peu à peu la place aux grimaces, ils pleuraient plus souvent, criaient, relevaient les jambes sur leur ventre et se tordaient comme ils le pouvaient du haut de leurs quelques jours de vie.

 

Celui qui a le plus souffert de ces coliques est de loin Baby Boy. Lui qui s'endormait si sereinement se réveillait en pleurant et ne trouvait le sommeil que tout contre moi, lorsque je le tenais en position semi-assise dans  une écharpe de portage ou dans mes bras, assise sur mon lit.

 

J'arrivais à soulager un peu les coliques de Little Girl et de Little Baby par des petits massages circulaires (effectués dans le sens des aiguilles d'une montre autour de leur nombril). Le portage à plat ventre sur mon avant-bras arrivait également souvent à les apaiser mais sur Baby Boy, les massages et le portage n'avaient pas beaucoup d'effet et j'ai dû avoir recours à un médicament spécifique qui était le seul à le calmer.

 

J'ai toujours regretté de ne pas avoir trouvé de solution plus naturelle pour le soulager. J'aurais peut-être dû essayer une autre marque de biberon ou bien changer de marque de lait.

 

A l'époque, je ne savais pas trop où trouver des infos pour soulager mon bébé.

 

Aujourd'hui, plusieurs marques d’alimentation infantile, conscientes des interrogations de plus en plus nombreuses des parents ont créé un blog ou un site d'information pour tenter de donner certaines réponses et apporter des solutions comme, par exemple, l'Aptaclub créé par la marque suisse Aptamil.

 

La vie de jeune parent n'est décidément pas facile et la mise en place de la digestion de nos tout petits ne nous facilite pas la vie !

 

Régurgitations, diarrhées, constipations et coliques font très souvent partie de notre apprentissage. Ils constituent un peu notre baptême du feu, marquant le passage à notre nouvelle vie de "parent infirmier" car c'est bien souvent l'un des premiers maux de notre bébé qu'on va devoir apprendre à soulager. 

 

Et malheureusement, ce n'est pas le dernier ...

 

Digestion et petits bébés

Et vous, vous aviez des astuces qui marchaient pour soulager les premiers maux de votre bébé ? Votre bébé aussi à souffert de problèmes digestifs ? N'hésitez pas à partager vos "astuces qui marchent", ça pourrait aider ...

 

 

Article sponsorisé.

Cet article a été écrit en collaboration avec la marque, cependant tous les mots présents dans l'article sont les miens.

Partager cet article

Repost 0
Published by cerisesurleberceau
commenter cet article

commentaires

Charlotte 05/11/2015 12:24

Coucou, c'est vrai que c'est très dur quand les bébés ont des coliques, j'ai bien connu cela avec ma première fille. Elle avait très mal durant la nuit, mais je n’ai pas trouvé de super remèdes contre ce problème.

cerisesurleberceau 10/11/2015 10:39

Je crois que le temps est le meilleur des remèdes. Nous le débridat a aidé mon Baby Boy mais c'est un médicament. Les massages et le portages peuvent également bien soulager le bébé.

Léticia 04/11/2015 10:51

Bonjour, j'ai deux garçons et les deux ont eu des problèmes digestifs, surtout mon 2ème. En fait le 2ème était pour sûr allergique aux protéines de lait de vache (découvert que vers 3/4 mois) et avec du recul je suis certaine que n°1 aussi avait un problème de tolérance : le jour où j'ai supprimé le biberon du soir, il n'a plus souffert du ventre la nuit ! C'est bien plus commun qu'on ne le pense. N°2 souffrait du lait de vache, même via un allaitement exclusif. Moralité : exclusion TOTALE dans mon alimentation puis la sienne plus tard. En plus ça lui avait aussi causé un RGO interne et outre la médication le RGO ne s'est résorbé que par l'exclusion du lait et une diminution progressive des IPP (médicament). Tout ce que je peux dire pour aider les parents qui ont ces problèmes avec leurs bébés c'est qu'ils peuvent toujours essayer l'exclusion du lait de vache (dans leur alimentation pour les mamans allaitantes ou via un lait de riz maternisé type Modilac expert riz pour les biberonnantes). Ca ne coûte rien et peut faire des miracles -- beaucoup de médecins sont sceptiques mais les résultats sont là. Sinon la solution douloureuse pour le dos mais qui fonctionne: portage de préférence en écharpe. La nuit bien surélever le lit quitte à trouver une solution pour que bébé ne tombe pas au fond du berceau ! Pour les maux de ventre les massages pour aider à éliminer les gaz. Mains chaudes, huile/liniement et ne pas hésiter à appuyer un peu sinon ça ne fonctionne pas ! Toujours dans le sens des aiguilles d'une montre autour du nombril par exemple. Quand on peut, c'est bien aussi de diversifier tôt pour le RGO et de ne jamais coucher bébé après le biberon ou la purée... le garder en position bien droite. Bref... je n'ai pas LA solution mais quelques pistes. Bon courage !! Je sais à quel point le manque de sommeil dans ces cas là nous met à plat.

cerisesurleberceau 10/11/2015 10:36

Merci pour tous ces conseils Léticia qui devraient certainement aider de nombreux parents. Et pour le manque de sommeil, je valide !

Qui Suis-Je ?

  • : Cerise sur le Berceau
  • Cerise sur le Berceau
  • : Une maman blogueuse, un mari voyageur, une vie entre Nice, Paris et Bordeaux, avec une mini princesse, un petit aventurier, deux tortues, un chien et un bébé. C'est bien simple, on ne s'ennuie JAMAIS !
  • Contact

Pour me suivre

      

 

Rechercher Sur Le Blog

Cerise sur instagram

 

Partenaires

 BADGE EFLUENT

  Activités pour enfants

badge-allobebe-200x200    Badge-blog-pbb.png 

macaron-blog-tidoo.jpg macaron coup-coeur V4

Britax Ambassadrice logo-ambassadrice-FRA.jpg

Amabassadrice-quinny-copie  

ambassadrice-orbitbaby.jpg    ergobaby.png

babymoov.jpg    logo-tribu-fisher-price

Macaron_blog_c.jpg